1 1
ADE_6551_DxO

Professionnalisation en études européennes 

Accompagnement vers les métiers de l’Europe

Le projet, avec le soutien du Fonds d’encouragement à l’enseignement en études européennes (FEE), vise à renforcer la dimension « professionnalisation » des enseignements afin de faciliter la préparation et le passage aux métiers de l’Europe.

Les bénéficiaires sont des étudiants des masters suivants : le Master en études européennes (120 crédits) de la Faculté de Philosophie et Sciences sociales (avec label IEE) et du Specialized Master in EU intredisciplinary Studies (60 crédits) de l’IEE-ULB.

L’objectif du projet est de permettre aux étudiants d’acquérir de nouvelles compétences relevant de la pratique professionnelle en études européennes et de faire le lien entre les connaissances théoriques acquises et la pratique dans la gestion des dossiers européens.

Vers une professionnalisation des études

Depuis le rapport de l’Agence pour la Qualité de l’Enseignement supérieur et les recommandations formulées à cet effet, l’IEE-ULB a cherché à développer la dimension professionnalisation dans les études européennes. A cette fin, une partie des programmes de master gérés ou labélisé IEE ont intégré dans leur curriculum un séminaire de professionnalisation.

Le présent projet cherche à aller au-delà de ces objectifs, en mettant davantage encore les étudiants en contact avec ce qui pourrait être leur pratique professionnelle à venir. Le projet propose les actions suivantes :

  • Développer les liens entre les étudiants et les professionnels dans et hors programme des cours.
  • L’organisation de visites dans les principales institutions de l’UE et au Conseil de l’Europe.
  • L’organisation d’exercices « professionnalisants » tels que la prise de décision au niveau européen, les simulations de négociations ou jeux de rôles.

Actions concrètes pour bénéficier nos étudiante.e.s

Les actions présentées ci-dessous impliquent pour les étudiants d’acquérir, au-delà de leurs connaissances théoriques, des compétences de communication, négociation, organisation, travail individuel et en équipe ou en réseau et de développer leur esprit d’initiative.

ACTION 1 : MENTORING EN ETUDES EUROPEENNES

Cette action sera menée dans le cadre du cours TRAN 0 507 et STAG 0 600 (titulaires Sabine Finzi et Silvija Akif) en synergie avec d’autres enseignements : POLIO409, TRAN 0 610, POLIO410.

La définition la plus usuelle du Mentorat est une relation entre 2 personnes, l’une plus compétente ou avec plus d’expérience, avec le but commun mutuellement agréé afin de faire acquérir par la personne la moins compétente des compétences spécifiques. Il s’agira d’un mentorat groupé et non individuel. Plusieurs rencontres prennent place par an.

 

 

Objectifs :

  • Renforcer la communication et le dialogue avec les anciens diplômés de l’IEE
  • Permettre aux étudiants de découvrir les différents métiers de l’Europe
  • Développer un réseau professionnel
  • Bénéficier de conseils pratiques pour l’accès au marché de travail
  • Renforcer les liens entre générations d’étudiants
  • Développer des relations plus étroites entre les Alumni et leur alma mater. Une plus-value du programme est donc aussi de faire vivre les réseaux d’alumni et de renforcer les relais de l’ULB dans les milieux de praticiens et la société civile. Cela se déroule notamment dans le cadre de la réactivation de l’association AlumnIEE.

Cela implique :

  • D’organiser des soirées/midis du mentoring. Cette formule a été mise en place par l’IEE cette année à une échelle réduite. L’objectif sera d’organiser cinq soirées/midis du mentoring et des sessions de coaching réunissant les étudiants en études européennes et les mentors identifiés parmi les anciens alumni de l’IEE.

Les bénéfices d’un programme de mentoring englobent :

Pour les « mentees » :

  • Meilleure préparation pour progresser dans le monde du travail ;
  • Développement de réseaux ;
  • Visibilité accrue, mieux se faire connaître;
  • Développement de nouvelles compétences
  • Renforcement de l’estime de soi et de la confiance en soi.

Pour les « mentors » :

  • Échange enrichissant permettant d’appréhender les questions selon des perspectives différentes ;
  • Mise en place de nouveaux réseaux ;
  • Occasion d’améliorer son propre leadership ;
  • Satisfaction personnelle et maintien du contact et des collaborations avec leur alma mater.

Pour les études européennes à l’ULB:

  • Lancement d’un nouveau projet qui fera le lien entre les étudiants, les académiques et le réseau des Anciens – AlumniEE
  • Développement de la structure d’aide aux étudiants
  • Pérennisation et amélioration constante de l’atelier « Professionnalisation vers les métiers de l’Europe »
  • Meilleure visibilité de l’action de l’ULB dans les milieux européens
  • Partage et transmission des connaissances entre générations d’ulbistes

ACTION 2 : CONFERENCE ANNUELLE DES ETUDIANTS EN ETUDES EUROPENNES

(Principalement organisée par l’Association des étudiants en études européennes de l’IEE)

  • L’objectif de cette action est de remplacer les soutenances de mémoires en études européennes par l’organisation d’une conférence des étudiants qui se tiendra au mois de juin, parallèlement aux défenses de mémoires de première session.
  • Cette conférence sera ouverte à tous les étudiants présentant un mémoire en études européennes dans le cadre du Master en études européennes et dans le cadre du master de spécialisation en analyse interdisciplinaire de la construction européenne. Priorité sera accordée aux étudiants travaillant sur l’espace de liberté, de sécurité et de justice.
  • La participation à la conférence n’est pas obligatoire. Les étudiants auront donc la possibilité de choisir entre la soutenance classique du mémoire et le format « conférence ».
  • Les mémoires qui seront présentés dans le cadre de cette conférence seront choisis par un comité scientifique interdisciplinaire.

En fonction du résultat, l’activité pourrait être élargie à d’autres programmes d’études

Deux comités seront mis en place :

  • Un comité scientifique de la conférence (R. Coman ; A. Weyembergh ; A. Crespy, N. Brack, Seda Gurkan, F. Foret) : le comité scientifique rédige l’appel à communication et sélectionnera les participants
  • Le comité d’organisation sera constitué par les étudiants de l’association des étudiants en études européennes (SAIES) : les étudiants seront amenés à réserver la salle, élaborer le programme de la conférence & les dépliants (sur la base des informations communiquées par le comité scientifique), assurer la visibilité de l’évènement (institutions UE, journalistes…), s’occuper des inscriptions etc.

Cette activité permettra de valoriser le travail de recherche des étudiants, de le rendre public et de les engager de manière plus active dans le débat sur les enjeux de la construction européenne. Le comité scientifique attribuera un prix pour le meilleur mémoire en études européennes.

ACTION 3 : SIMULER LA CODECISION

Cette activité sera organisée dans le cadre du cours POLI 0 409 du master en études européennes (titulaire : Amandine Crespy) en collaboration avec les Alumni, l’Association des étudiants de l’IEE et la SPECQ.

Il s’agira de réunir pendant deux jours les étudiants concernés par ce cours (40) dans un exercice pédagogique de négociation – qui leur permettra non seulement de s’approprier le contenu d’un dossier de négociation en cours au niveau européen mais aussi des rôles et des manières de faire en termes de présentation, de communication et d’interaction. Les étudiants seront préparés à cet exercice par la titulaire du cours et par une équipe de professionnels (des anciens étudiants de l’IEE qui négocient au jour le jour des dossiers au niveau européen).

Lien avec le plan stratégique facultaire

Depuis sa réforme en 2014, l’IEE s’est donné pour objectif de renforcer la professionnalisation des étudiants et la valorisation des connaissances théoriques acquises pendant les études. Ce FEE – coordonné par Anne Weyembergh et Ramona Coman – permettra à l’Institut de développer des activités de professionnalisation à destination des étudiants de la Faculté de Philosophie et Sciences sociales et de l’IEE.

La professionnalisation correspond à une demande de la part des étudiants, qui souhaitent se préparer au mieux à leur future carrière. Ce volet permettra également à l’IEE de mieux de positionner dans le paysage académique bruxellois dans le domaine de la formation en études européennes.

Partager sur les réseaux sociaux

Les news de l'IEE

Tous les mois, dans votre boîte de réception.