Ses activités à l’IEE-ULB

Le Prof. Vauchez sera impliqué dans diverses activités à l’IEE-ULB au cours du 1er quadrimestre de l’année académique 2020-2021, allant de l’éducation à la collaboration scientifique et à la participation au débat public.

  • Le mercredi 7 octobre de 10h à 12h, le Prof. Vauchez participera au programme de formation doctorale en sciences politiques et au Séminaire sur la théorie, les méthodes et la recherche coordonné par la Prof. Ramona Coman et le Prof. Christian Olsson.
  • Le vendredi 23 octobre de 10h à 12h, le Prof. Vauchez parlera de « L’€-isation de l’Europe » en mettant l’accent sur le rôle de la BCE et de la Cour de justice de l’UE lors d’une session conjointe des cours sur la prise de décision dans le UE (POLI D 409 – Prof. Ramona Coman), Intégration de l’UE par le droit (DRO 0 401 – Prof. Chloé Brière et Dr. Sarah Ganty) et Intégration et politique publique de l’UE (POLI 0410 EU – Prof. Amandine Crespy).
  • Le jeudi 12 novembre à partir de 18h, le Prof. Vauchez rejoindra le Prof. Peter Praet pour l’ouverture de l’année académique de l’IEE consacrée à la légitimité de la gouvernance économique européenne. 
  • Les jeudi 19 et vendredi 20 novembre, le Prof. Vauchez participera à la conférence intitulée “Conflits de souveraineté dans l’UE”, organisée par les Prof. Ramona Coman, Nathalie Brack, Amandine Crespy et le Dr. Christopher Bickerton (Université de Cambridge) dans le cadre du projet avec le même titre financé par la Fondation Wiener Anspach.

Le Prof. Vauchez essaiera d’être à l’IEE autant que possible et il a hâte de rencontrer les doctorants de l’IEE et d’autres collègues pendant son séjour en tant que Professeur de Chaire Internationale à l’Institut. 

À propos d’Antoine Vauchez

Le Prof. Vauchez est Professeur de Recherche CNRS en sociologie politique et droit au Centre National de la Recherche Scientifique de l’Université Paris 1-Sorbonne en France depuis 2010.

Il est titulaire des diplômes de Sciences Po-Paris (1993) et de l’Université Paris1-Sorbonne (Master en Droit Public 1994; Master en Politique Comparée 1995) et a obtenu son doctorat à l’Institut universitaire européen à Florence (2000).

Ses domaines d’intérêt incluent la politique d’indépendance, le domaine de la gouvernance de la zone euro, les cabinets d’avocats, les élites bureaucratiques et la néolibéralisation des États occidentaux. Ses recherches portent sur la sociologie historique, la sociologie politique et la sociologie critique du droit, en étudiant de manière approfondie les interactions entre les formes d’expertise, les communautés de connaissances transnationales et la politique transnationale avec un accent particulier sur le droit et sur l’Union européenne. Ses publications couvrent divers domaines disciplinaires, notamment le droit (European Law Journal, Law and Social Inquiry), la sociologie (American Journal of Sociology, International Political Sociology, Berliner Journal für Soziologie) et les sciences politiques (European Political Science Research, Revue française de science politique, etc…).

Récemment, il a co-écrit avec Pierre France le livre The Neoliberal Republic – Corporate Lawyers, Statecraft, and the Making of Public-private France (Cornell University Press, 2020).

Ses publications comprennent une monographie présentant un récit renouvelé de l’intégration juridique de l’Europe (L’Union par le droit, Paris, Presses de Sciences Po, 2013; une version anglophone est à paraître à la Cambridge University Press en janvier 2015) et un volume édité avec Bruno de Witte sur le champ transnational du droit européen (Lawyering Europe. European Law as a Transnational Legal Field, Oxford, Hart, 2013) et un essai intitulé Démocratiser l’Europe (Seuil, 2014).

À propos des chaires internationales de la Commission de classement des crédits internationaux (CCCI)

Les Chaires internationales sont destinées à inviter à l’ULB des personnalités scientifiques confirmées pour une durée d’un mois à des fins de collaboration en matière d’enseignement et/ou de recherche.